Le poly du lundi : « Physique et thermodynamique statistique – Aspects classiques et quantiques »

Ça y est on est lundi matin, il faut aller au taf. Voici pour te soutenir le poly du lundi.

Tout d’abord, toujours pour les incultes du cerveau, un rappel de base de Thermo. L’entropie d’un système isolé ne peut que croître au cours du temps. La meilleur preuve en était l’état de ta chambre à la résidence en début puis en fin d’année scolaire.

physique-et-thermodynamique-statistiques-aspects-classiques-et-quantiques

Ce polycopié introduit notamment le modèle de gaz parfait quantique

gaz-parfait

Puisque l’on est en plein dans la physique fondamentale, voici le podcast de la récente émission radiophonique « La méthode scientifique : Pourquoi le temps passe-t-il ? » au cours de laquelle Etienne Klein est intervenu. Pour rappel et toujours pour les mous du neurone, ce dernier sera l’un des invités de la journée du 20 mai.

D’ailleurs, à propos du temps qui passe, voici 30 ans que l’on nous rabâche un mensonge qu’il faut bien finir par dénoncer : comme quoi toutes les lois fondamentales de la physique seraient symétriques par rapport au temps. Ben non, il y a une loi qui n’est pas symétrique et ce n’est pas l’évolution de l’entropie qui est une loi statistique mais bien une loi fondamentale.

Cette loi est celle de l’effondrement d’une fonction d’onde. Cette loi est asymétrique : à un moment l’onde est notamment caractérisée par une certaine étendue puis elle s’effondre de manière instantanée pour ne donner qu’un seul état pour ensuite à nouveau reprendre petit à petit une forme plus étendue. C’est une suite d’effondrements instantanés et de redéploiements non instantanés, ce qui permet bien de caractériser une flèche du temps (voila, voila).

effondrement

Cette loi permet donc bien de caractériser un passé pour une particule. En effet, il est possible grâce à la flèche du temps de d’identifier un « dernier »effondrement; tout ce qui est avant ce dernier effondrement est dans le passé de cette particule.

Le présent d’une particule dans son temps propre peut donc être caractérisé par son « dernier » effondrement.

Du point de vue du ressenti conscient, c’est l’ensemble des « derniers » effondrements, pas nécessairement simultanés, des particules du cerveau qui permet aux être humains que nous sommes de ressentir le moment présent. En effet, pour une particule, un effondrement est associé à la sélection donc au choix d’un état parmi plusieurs possibles. L’ensemble des effondrements des particules du cerveau est donc la période au cours de laquelle la structure cérébrale fait un choix : un choix de cheminement de la pensée, un choix d’action, une prise de décision, etc.

Il est donc possible de dire « Je choisi donc je pense donc je suis maintenant ».

D’ailleurs Sarte l’avait bien dit en son temps :

Choix et conscience sont une seule et même chose.

 

Ca fait 30 ans que j’ai envie de le raconter ce truc, 30 ans…

Cette entrée a été publiée dans ECP87. Bookmarquez ce permalien.

2 réflexions sur “Le poly du lundi : « Physique et thermodynamique statistique – Aspects classiques et quantiques »

  1. Eh bien, 30 ans, respect! tu peux mourir en paix!
    Je garde un souvenir de ce poly (merci de confirmer): 10 ou 20 pages de formules imbittables qui se finissent par une conclusion (encadrée): « le temps s’écoule du passé vers le futur ». Je dois avouer avoir été saisi par la portée philosophique de la démonstration et les implications sur le reste de ma vie…

    J'aime

  2. Alors là chapeau Marco pour ce complément de cours qui manquait effectivement à la compréhension de la thermodynamique … Ca me parait beaucoup plus clair. Si seulement Vandenboom l’avait présenté comme ça, ça m’aurait éviter un repêchage 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s