INVICTUS

equipe-feminineÀ Centrale, le sport c’est important, certains n’en font pas mais d’une façon générale chacun  pratique une activité ou une autre. Les sports collectifs sont bien évidemment très prisés : le foot, le volley,  l’aviron, le basket , la voile, … et le Rugby qui y a une place toute particulière. Depuis plus de 30 ans, l’école organise des tournois masculins et féminins de Rugby à 7 qui sont devenus des compétitions de références internationales.

N’étant pas d’un naturel très sportif, j’avais été séduit par les ballades en barque sur le grand canal à Versailles. En entrant à Centrale,  j’ai donc commencé par l’aviron. Il faut reconnaître que c’est un sport très exigeant. D’abord pour ne pas tomber à la baille et ensuite pour soutenir la cadence car quand on rame, toutes les places sont importantes. Le rythme de la « nage » est celui du plus mauvais et quand c’est vous, et que les autres veulent gagner, vous avez la pression.

Je suis revenu à un sport plus traditionnel et moins stressant : le Rugby. Pour faire du Rugby à Centrale c’est très simple, le terrain est au milieu du campus, situé entre la Résidence des élèves, le « Batens », les laboratoires, et le RU.  Si c’est pratique, ce n’est pas très discret. Les victoires et les déculottées se font sous les yeux de tous.

terrain-de-rugby

Avec mon gabarit (80 kg , 1,80m pour simplifier),  j’aurais dû, à l’époque, me retrouver en 3ème ligne, des  postes largement convoités par leur polyvalence et les opportunités de jeux qu’ils offrent. Bref, il y avait déjà pas mal de monde et du « beau linge » et quand le coach m’a dit avec son accent du sud-ouest « toi ! t’es talonneur dans la 2 ou tu joues pas !», j’ai saisi ma chance avec enthousiasme et j’ai dit banco ! Je me suis dit qu’on allait voir ce qu’on allait voir, et que tôt ou tard mes talents seraient reconnus et qu’une promotion en équipe 1 était une question de jours.

En fait, la situation a duré assez longtemps, et, à vrai dire, tout le temps. Les quelques occasions ou la « 2 » est devenue l’équipe réserve de la « 1 » n’ont pas été très concluantes. Malgré quelques beaux succès, c’était très dur. Face à certaines équipes universitaires quasi-professionnelles, nous avions appris,en mêlée, à enclencher la « marche arrière »  et nous avions une certaine fierté à savoir le faire dans le bon ordre et à n’avoir aucun blessé ( essayez de courir en reculant ;)..)

Mais le Rugby, ce n’est pas seulement l’entrainement, les matchs, la combativité, l’esprit d’équipe et la solidarité. C’est aussi une tradition, des valeurs et de la convivialité, tant sur le terrain qu’en dehors. Et dans ce domaine, même si je n’étais pas très assidu, nous étions « Invincibles ».

Cette entrée a été publiée dans ECP87. Bookmarquez ce permalien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s